Ny Alesund, point de départ des grandes explorations arctiques, d’Amundsen à EPOCA !

L’expérience EPOCA qui démarre en ce moment même dans le Kongsfjord est une aventure humaine et scientifique – tout comme le fut en son temps celle de Roald Amundsen, qui s’est envolé ici-même à bord du dirigeable Norge pour atteindre le pôle nord en 1926. 

De prime abord, l’expérience est d’une grande simplicité : 9 grands cylindres en plastique (les mésocosmes, 2 de diamètre pour 15m de profondeur soit environ 55m3) permettent d’isoler une colonne d’eau en plein fjord et d’y augmenter artificiellement la concentration en CO2 pour observer les conséquences sur les organismes vivants comme les algues et le plancton. Pour simuler les conditions prévues à différentes époques et en comparer les effets, la concentration en CO2 augmente progressivement d’un mésocosme à l’autre : il s’agit en fait d’une véritable machine à voyager dans le futur !

Mais ce voyage dans le temps est une expérience scientifique à haut risque dont la mise en route, en ce moment même, est déjà un exploit. Risque matériel, en raison de la fragilité des membranes de plastique : un iceberg sur une mauvaise trajectoire risque à tout moment de les briser – le fjord est surveillé aux jumelles 24h sur 24h – sans parler de ce que pourrait faire un ours un peu joueur… Défi logistique, pour rassembler ici les lourdes structures métalliques des mésocosmes, les équipes venues de toute l’Europe et même de Chine, et les laboratoires mobiles nécessaires au traitement des prélèvements qui vont être effectués durant 6 semaines.

Défi mathématique, puisque jusqu’à encore ce matin, le choix de la répartition des concentrations de CO2 entre mésocosmes était toujours en question : 3 fois 3 concentrations identiques, ou 9 concentrations différentes, ou un peu des deux ? Défi éthique pour l’équipe allemande d’IFM-GEOMAR responsable de la mise en place des mésocosmes, qui faisant face à l’indisponibilité des bateaux de recherche prévus pour les transporter et déployer en mer a décidé d’accepter l’offre de Greenpeace d’utiliser son navire Esperanza.

Risque humain enfin, certes incomparable aux périls auxquels s’exposaient les explorateurs du début du 20eme siècle, mais qui reste néammoins à la mesure des règles de sécurité draconiennes imposées sur la base : interdiction de sortir du périmètre sans fusil, obligatoire même en mer pour tenir à distance les ours polaires qui traversent parfois la base, combinaisons de survie en cas de chute dans l’eau à 1°, déclaration d’une heure de retour pour toute sortie etc. 

Cette fragilité humaine face aux forces de la nature est l’essence même des régions polaires, qui frappe peut-être le plus le voyageur arrivant à Ny Alesund. Tout nous rappelle que nous ne sommes ici que de simples intrus tolérés par les véritables maîtres des lieux : rennes et renards se promènent nonchalemment entre les maisons, et les sternes arctiques, sorte de lointain croisement entre la mouette et l’hirondelle, sont arrivées comme chaque année le 1er juin, avec une précision horlogère sidérante. Elles viennent nicher jusque sur les chemins et gare à qui les approche : loin de fuir, les sternes ripostent illico par des cris stridents et des coups de bec parfois très agressifs !

Dans l’immensité sauvage, une quarantaine de scientifiques tentent ici, pour la toute première fois, ce voyage dans le futur de l’océan arctique. En apparence, le fjord est indemne de toute empreinte humaine, et pourtant, à des milliers de kilomètres plus au sud, les déchêts de CO2 produits par des milliards d’humains s’accumulent dans toute l’atmosphère et pénètrent ici l’océan plus rapidement qu’ailleurs, en raison du froid. Qu’allons-nous voir dans les mésocosmes ? Que nous diront-ils sur les effets de cette perturbation dans 20, 50 ou 100 ans ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: