Interview spéciale #2 (par Tsuneo): Thomas Bouchard, Logisticien de la base AWIPEV

Suite à l’interview de Sébastien, chef de la base AWIPEV, voici mon entretien avec Thomas Bouchard (TB), un autre ‘membre clé’ du personnel de la base AWIPEV.

– Tu travailles comme logisticien à la base AWIPEV. Peux-tu nous expliquer quel est ton rôle et en quoi consistent tes responsabilités quotidiennes?

TB: Tout d’abord, mais tu l’auras probablement entendu plusieurs fois depuis ton arrivée, je tiens à rappeler que Ny Ålesund est un site bien isolé. Ici, il y a l’entreprise Kings Bay AS et plusieurs stations organisées et gérées par plus de dix nations différentes. L’activité de l’AWIPEV à Ny Ålesund est actuellement maintenue par trois personnes : Sébastien (qui est le chef de la base), Christian (qui travaille à l’observatoire et qui gère l’acquisition des données scientifiques), et moi -même (qui gère les aspects logistiques).
Je m’emploie à maintenir le bon fonctionnement de tous les équipements de l’AWIPEV et je dois aussi m’assurer que ceux-ci restent en bon état. Les équipements comprennent les bateaux, les combinaisons de survie pour les sorties en mer, les gilets de sauvetage, les vélos, les scooters de neige, les skis, les raquettes, les vêtements chauds, les sacs à couchage, les tentes, les petits matériaux à l’atelier, etc. Je m’occupe également de réceptionner à Ny Ålesund tout le matériel scientifique envoyé depuis l’Allemagne ou la France. Enfin je prête également main forte aux scientifiques lors de certaines de leurs opérations et expéditions: lorsqu’ils installent leur matériel, lors de leurs missions de prélèvements dans le fjord ou sur les glaciers, etc.

– Je comprends maintenant pourquoi je te vois un peu partout (pas seulement dans ton bureau, mais à l’atelier, au port, dans le bâtiment de l’AWIPEV, à la réception de Kings Bay AS, etc.) à Ny Ålesund. Depuis quand travailles-tu ici ?
TB: Je travaille ici depuis fin avril 2010, et mon contrat dure un an.

– Comment as-tu décidé de venir travailler à Ny Ålesund ?

TB: Une grande part de hasard m’a conduit dans ces contrées … J’aime beaucoup les voyages, la nature (la mer, la neige, la montagne), et tout ce qui peut être qualifié d’activité « de plein air ». Je suis né à Lyon (France) et je suis toujours en quête d’expériences rares et intéressantes. Le climat froid ne me gêne pas. Je ne pourrais juste pas habiter dans un endroit compliqué, comme un pays instable ou en guerre. Et puis, je n’aime pas habiter dans des grandes villes. Je fuis les métiers en costume et je déteste les cravates (sourire) ! En tous cas, un jour, j’ai trouvé l’annonce pour ce travail …

– Es-tu content avec ton travail ?
TB: Oui, bien sûr. Mais en été, comme nous sommes seulement trois et que beaucoup de scientifiques viennent à Ny Ålesund, il est parfois difficile de satisfaire toutes les demandes. Nous nous aidons donc les uns les autres. Christian qui s’occupe de l’acquisition des données scientifiques, peut difficilement travailler longtemps en dehors de l’observatoire, mais c’est moins le cas de Sébastien. Lorsqu’il a fini ses tâches, Sébastien n’hésite pas à quitter son bureau et il vient me donner un coup de main à l’extérieur. Nous sommes en excellents termes tant d’un point de vue professionnel qu’amical. Les autres employés de Ny Ålesund sont également très ouverts et dynamiques. Il est donc facile de communiquer avec eux pour obtenir des informations ou échanger des avis. Les travaux sont toujours très efficaces et les problèmes sont vite résolus. Enfin à Ny Ålesund, il est facile d’entamer des discussions et de tisser des liens. Quant aux scientifiques, comme ceux-ci viennent de différents pays, c’est toujours intéressant de faire leur connaissance et de s’ouvrir à leurs différentes cultures.

– Oui, c’est vrai. Pendant mon séjour, j’ai rencontré des allemands, des américains, des anglais, des chinois, des coréens, des danois, des français, des hollandais, des indiens, des italiens, des japonais, des norvégiens, et des suédois, et puis j’ai même vu le prince de Norvège. Je suppose que certains lecteurs de ce blog seront intéressés par venir visiter Ny Ålesund un jour. Aurais-tu quelques commentaires à faire, notamment pour les étudiants ?
TB: Ny Ålesund est un milieu extrême … et fascinant. Le village est isolé et niché en pleine nature. Les amoureux de la flore et de la faune seront comblés. Lorsqu’on a la chance de venir vivre ici, en milieu extrême et avec des moyens de communication limités, l’homme prend naturellement conscience de l’importance de la coopération. Lorsqu’on vit ce type d’expérience, on comprend bien vite qu’on ne peut pas vivre tout seul. Les associations sont primordiales et le respect de l’environnement va souvent de paire.
Enfin si vous avez l’occasion de visiter ou de travailler en Arctique, soyez très prudents. Même si vous connaissez bien les hautes montagnes françaises (et donc que vous êtes plutôt familiers avec les milieux relativement extrêmes), le milieu arctique est singulièrement différent. Il faut apprendre à le connaître et toujours redoubler de précautions. Surtout quand vous êtes à Ny Ålesund … car je suis responsable de votre sécurité ! J’espère que durant vote séjour vous aurez profité au mieux de la logistique de l’AWIPEV.

– Je suis bien d’accord avec toi au point vue de la sécurité en milieu extrême. Concernant la montagne française, je ne connais que le Mont Boron (sourire)…. Je suis et resterai très prudent et sage pendant le reste de mon séjour à Ny Ålesund. Je te remercie d’avoir consacré ton temps pour cette interview et pour toute l’aide que tu nous auras fournie lors de notre séjour.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: